Le tricot ne se traduira pas uniquement par la création d’un nouveau pull ou d’un nouveau châle, les recherches ont montré qu’il peut également réduire la dépression et l'anxiété, ralentir l'apparition de la démence et réduire la sensation de douleur chronique. Alors, si vous souhaitez vous mettre au tricot, voici quelques points que vous devrez sûrement savoir.

Le tricot améliore le bien-être et la santé mentale

Des chercheurs ont décidés d'étudier la question après que de nombreux membres ont signalé une amélioration de leur état de santé général après avoir opté pour le tricot en guise de passe-temps, et il s'avère que tricoter permet de relaxer et peut être crédité pour de nombreux avantages pour la santé.

Il y a énormément de recherches montrant que le tricot a des effets bénéfiques sur la santé physique et mentale, qu'il ralentit l'apparition de la démence et combat la dépression. L’une des études, une menée en 2007 par le Mind and Body Institute de la Harvard Medical School, a montré que le tricot réduit la fréquence cardiaque de 11 battements par minute en moyenne et induit un «état de calme amélioré» similaire à celui du yoga.

En plus de ses effets apaisants, le fait de tricoter une courtepointe ou une paire de moufles peut détourner l'attention sur les douleurs, puisque le cerveau se concentre ailleurs. Les mouvements répétitifs permettent en même temps de créer une sérotonine apaisante, qui peut soulager les humeurs et les douleurs, selon les résultats.

Et une étude menée en 2011 par la clinique Mayo auprès de personnes âgées de plus de 70 ans a révélé que ceux qui tricotaient avaient «moins de risque de développer un déficit cognitif léger et des pertes de mémoire». De plus, le tricot, souvent associé aux personnes âgées, peut aider à lutter contre la solitude, un fléau qui affecte plusieurs  million de personnes âgées à travers le monde. Cette pratique accroît le sentiment d'utilité et d'inclusion, tout en  réduisant les sensations d’isolement et de solitude, trop souvent des points qui caractérisent la vieillesse.

Le tricot améliore la santé physique

Selon l’enquête, 70% des personnes interrogées estiment que le tricot améliore leur santé, la principale raison étant qu’elles se sentent détendues. Les répondants au sondage ont également révélé que le tricotage les aide à faire face à la douleur chronique, 21,4% déclarant que le tricot aide à soulager la douleur liée à l'arthrite. Ces résultats encourageront davantage de gens à tricoter, car ils pensent que cela pourrait diminuer le besoin de visites de médecins.

Chaque rendez-vous chez le médecin généraliste coûte environ 45 euros, mais nous pensons que le tricotage pourrait aider à empêcher les gens de consulter autant le médecin et à se sentir plus heureux, moins isolé et en meilleure santé. Alors, la prochaine fois que votre grand-mère vous proposera de vous apprendre à tricoter, n’attendez pas pour vous lancer dans l’aventure ! Sinon, vous pouvez toujours vous tourner vers YouTube, où il existe des centaines de tutoriels de tricot pour les débutants.